Partenariat

Le fait qu’il s’agisse d’un projet scientifique exceptionnel, impliquant plusieurs partenaires provenant d’horizons différents (musée, université, institut et bureau spécialisés) et d’une entreprise nationale d’envergure, entre Suisse alémanique et Suisse romande, confère une dimension supplémentaire à l’événement – en plus de l’enjeu que constitue toujours la révélation d’une figure majeure de la vie artistique.


Musée de l’Elysée, Lausanne | Daniel Girardin, conservateur, commissaire; Jean-Christophe Blaser, conservateur, commissaire; Stephan Holenstein, Elisa Rusca et Manuel Sigrist, collaborateurs scientifiques ; et, tous les collaborateurs de l’institution.

Université de Lausanne | Philippe Kaenel et François Vallotton, professeurs ; Xurxo-Adrián Entenza, Martin Grandjean et Manuel Sigrist, assistants ; Juliette Bauer, Adrien Bory, Céline Coquoz, Laure Cuerel, Amandine Favre, Lisa Giacobini, Victorien Kissling, Benjamin Melly, Samuel Ménétrey, Gilles Merminod, Eline Müller, Rocio Palmadés, Benjamin Pillard, Héloïse Pocry, Florine Quartier, Nathalie Rebord, Maude Richon, Natacha Rossel, Emmanuelle Staub, Valérie Studer et Dorothée Vaudan, étudiants.

UNICOM / UNIL | Philippe Gagnebin, directeur, et Jérôme Grosse, son prédécesseur ; Yannick Meyer, Jean-Jacques Strahm, Edy Ceppi, Fabrice Ducrest et Antoine Descoeudres.

Büro für Fotografiegeschichte, Berne | Markus Schürpf, directeur, et Bettina Wohlfender, collaboratricescientifique

Memoriav, Berne | Joëlle Borgatta, adjointe de direction.

Institut suisse pour la conservation de la photographie, Neuchâtel | Christophe Brandt, directeur, et ses collaborateurs Dorine Besson, Vincent Di Silvestro, Sylvie Dubois et Martina Fornuskova.

Tous les collaborateurs qui ont travaillé au projet | Rolando Bassetti, Jeanne Buchi, Nadia Daouas, Claude Michel Etegny, Amélie Gros, Pierre-Emmanuel Jaques, Constance Lambiel, Myriam Minder, Barbara Ople, Bruno Verdi et Sophie Waridel. David Monti, réalisateur