Le Projet

Des milliers de tirages originaux (à l’inventaire), des milliers de planches contacts (7500 planches contacts), des centaines de diapositives (à l’inventaire), 106’000 négatifs, bref un ensemble de phototypes très important provenant de deux sources : l’achat à Hans Rudolf Graf de la plus grande partie du fonds en 1989 (positifs, négatifs et planches contacts) ; le don en 1996 de Beat Jost, successeur du photographe (positifs et négatifs). L’achat de 1989 fait suite à une proposition d’un particulier qui voulait se défaire d’un patrimoine hérité. Des films et des albums à caractère privé ont été retrouvés, les premiers feront l’objet d’une numérisation et pourront être mis en valeur sur un DVD.

Partir de l’inventaire de Hans Steiner et de l’exposition de 1989

Homme méticuleux, Steiner fonctionnait comme une agence à lui tout seul. Il a créé un catalogue référençant tous ses travaux par thème. Ce catalogue, ajouté à un fonds très bien ordonné, fournit un excellent point de départ pour les recherches. Il est aussi un outil des plus précieux pour connaître la méthode de travail du photographe et comprendre comment il réalisait un reportage. Les nombreuses annotations figurant au dos des tirages, ainsi que les indications de cadrage reportées sur les planches contacts sont également d’une grande utilité. Une difficulté – et non des moindres – subsiste cependant : la plupart du temps, les éléments permettant de dater et localiser une photographie font défaut. Un gros effort est donc à envisager de ce côté-là.

Le Musée de l’Elysée a déjà à son actif une exposition de Hans Steiner intitulée 1939, la Mobilisation… et présentant les photographies prises à l’armée durant la période 1939-1945. Elle avait été mise sur pied en 1989, à l’occasion du cinquantième anniversaire de la Mob (pour mémoire, Steiner était le photographe officiel du Général Guisan). Deux cent cinquante trois tirages (253) ont alors été réalisés avec la collaboration de La Chambre Claire de Neuchâtel. Ils font aujourd’hui partie de la Collection du Musée de l’Elysée. Ce noyau sera complété par d’importants lots d’originaux d’époque (vintages). Ceux-ci remplaceront un certain nombre de tirages récents datant de 1989 et qui figureront dans la Collection du musée à titre de doubles. 1939, la Mobilisation… constitue une première mise en valeur du Fonds Hans Steiner, qui est aujourd’hui réactualisée par la perspective de la nouvelle exposition.