Accueil | Cours | Recherche | Textes | Liens

Centre de recherches en histoire et épistémologie comparée de la linguistique d'Europe centrale et orientale (CRECLECO) / Université de Lausanne // Научно-исследовательский центр по истории и сравнительной эпистемологии языкознания центральной и восточной Европы


- Langue et nation en Europe centrale et orientale du 18ème siècle à nos jours, (P. Sériot éd.), Cahiers de l'ILSL, n° 8, 1996, 358 p.

Sommaire :

- Patrick SERIOT, Pierre CAUSSAT, Claudine NORMAND : Introduction (p. I-VI)

- Sylvain AUROUX (Paris-VII) : Langue, Etat, Nation : le modèle politique (p. 1-21)

- Emmanuel CATTIN (Clermont-Ferrand) : Thomas Mann. La langue de l'exil (p. 21-32)

- Pierre CAUSSAT (Paris-X) : Déplacement et renouvellement du problème de l'imitation (p. 33-56)

- Jean-Claude CHEVALIER (Paris-VIII) : Les linguistes français et les pays d'Europe de l'Est de 1918 à 1931 (p. 57-74)

- Grigore CINCLEI (Chisinau) : Les notions de langue et nation roumaine à l'Est du Prout (p. 75-92)

- André-Marcel d'ANS (Paris-VII) : Pas de langues ni de territoires ni d'ethnies chez les "primitifs" : une leçon d'anthropologie post-nationaliste (p. 93-102)

- Bohumila FERENCUHOVA (Bratislava) : La langue et la nation : le cas slovaque (p. 103-122)

- Paul GARDE (Aix-en-Provence) : Langue et nation : le cas serbe, croate et bosniauque (p. 123-148)

- Zsuzsa HETENYI (Budapest) : La mentalité hongroise et la langue hongroise dans la théorie de Sandor Karacsony (1891-1952) (p. 149-162)

- Mati HINT (Tallin) : Le rôle de la perte et du maintien de la langue pour la conscience nationale (p. 163-176)

- Shimon MARKISH (Genève) : La "querelle des langues", une querelle sur les langues (d'après la presse juive d'expression russe, autour de 1910) (p. 177-194)

- Eni ORLANDI (Campinas) : Le théâtre de l'identité : la parodie comme indice du mélange des langues (p. 195-208)

- Ljubomir POPOVIC (Belgrade) : Deux approches idéologiques de la vernacularisation de la langue littéraire chez les Serbes à la fin du 18ème siècle et dans la première moitié du 19ème siècle (p. 209-240)

- Jadwyga PUZYNINA (Varsovie) : La nation et la langue dans la pensée polonaise des trois derniers siècles (p. 241-260)

- Miço SAMARA (Tirana) : Le problème de la langue et de la nation albanaise (19ème - 20ème siècle)

- Patrick SERIOT (Lausanne) : La linguistique spontanée des traceurs de frontières (p. 277-304)

- Dubravko SKILJAN (Zagreb) : La langue entre symboles et signes : le cas serbo-croate (p. 305-328)

- Andrée TABOURET-KELLER (Strasbourg) : Le mot Volk dans la presse à destination des maîtres d'écoles primaires des populations allemandes à l'étranger entre 1890 et 1939 (p. 329-348)

- Jindrich TOMAN (Ann-Arbor) : The Question of Linguistic Nationalism in Medieval Bohemia (p. 349-356)