Un tiers des étudiants abandonnent leurs études dans l'indifférence générale

Chaque année, chaque semestre, chaque mois, ils sont nombreux à abandonner les études supérieures. Tellement nombreux qu'aucun chiffre précis et fiable n'existe en Suisse. Tellement nombreux qu'aucune étude approfondie n'a tenté de recenser les raisons de ces abandons souvent ressentis comme des échecs. Aujourd'hui, deux chercheurs lausannois participant à un projet ambitieux qui devrait permettre de lever le voile sur des chiffres et des parcours estudiantins étonnants. Cernons les enjeux de cette recherche...

Nicolas Imhof


Un tiers des étudiants abandonnent leurs études
L'Unil, un cancre ?