Les Bourgondes,
ces Barbares méconnus qui nous ont permis de rester latins


En venant s'implanter sur les rives du lac Léman, vers 443 après Jésus-Christ, les Burgondes ont reçu des Romains la mission de défendre la région lémanique (mais aussi les routes qui mènent en Italie) des incursions des Huns, Alamans et autres Barbares. Ce faisant, les Burgondes ont empêché leur nouveau territoire de basculer dans l'univers germanique. Grâce à eux, et à leurs efforts d'adaptation rapide, la Suisse romande est restée... romande!

Pour la plupart d'entre nous, les Burgondes représentent un lointain souvenir scolaire. Quelques lignes dans un manuel d'histoire, d'ailleurs fort incomplètes, sur ce peuple "barbare" mal connu qui s'est installé sur les bords du Lac Léman vers 443 après Jésus-Christ. Une peuplade venue des rives du Rhin pour s'installer entre Genève, Nyon et Avenches, dans un territoire nommé Sapaudia, et cela sur l'ordre d'un général romain.

Peuple sans historien, les Burgondes ne sont pas tout à fait sans histoire. Certaines allusions d'auteurs antiques, des notices de chroniqueurs, des lettres de contemporains, des Vies de saints ou des textes législatifs, ecclésiastiques et témoignages épigraphiques, permettent de reconstituer quelques morceaux du puzzle. "Contrairement à une idée reçue, les documents portant sur cette époque sont nombreux, mais ils sont d'un usage difficile, parce qu'ils ne parlent des Burgondes que par allusions", note Justin Favrod, auteur d'une thèse sur le sujet, défendue récemment à la Faculté des lettres de l'Université de Lausanne ("Histoire politique du royaume burgonde, 443-534", qui sera prochainement publiée dans la Bibliothèque Historique Vaudoise).

Des envahisseurs venus du Nord

Des Barbares pour se protéger des Barbares

Des arrivants bien exotiques

La Gaule s'est lentement détachée de Rome

Des Barbares utiles mais infréquentables

Un royaume dépecé pour cause de problèmes familiaux

Quel héritage?

Jocelyn Rochat

Lire aussi: Les crânes déformés
Le saint assassin

B


Last modified: 7.10.1996