Un royaume dépecé pour cause de problèmes familiaux


Ce n'est donc qu'avec le traité de Verdun (en 843) que la Burgondie fut définitivement partagée en deux parties par les Francs, et qu'elle ne fut, dès lors, plus jamais recréée.

"Sur les cendres du royaume naquirent encore plusieurs Bourgognes, mais elles n'avait plus rien à voir avec le royaume de Gondebaud", conclut l'historien.





Last modified: 7.10.1996