LE SAINT ASSASSIN

Haches de guerre burgondes

Le roi burgonde Gondebaud tenta, entre 500 et 506, de donner une coloration plus romaine aux lois barbares. "Gondebaud cherchait à rendre viable son royaume, notamment en consolidant l'entente entre les différentes composantes", analyse Justin Favrod. En édictant sa loi Gombette, le monarque cherchait à éviter les heurts entre indigènes et Burgondes. Il voulait surtout éviter que ses "compatriotes" profitent de leur situation pour abuser des Gallo-Romains.

Gondebaud va ainsi adopter des peines ou "wergeld" (litt. le prix d'un homme) similaires pour tous les habitants du royaume. Il en coûtera désormais autant si on tue un Burgonde ou un Romain. Idem pour une dent cassée. On note aussi un article interdisant à un Burgonde d'envoyer un ambassadeur étranger de passage manger et dormir chez un Gallo-Romain, histoire de faire des économies. La preuve que de telles pratiques existaient.



Service de presse de l'UNIL
Last modified: 7.10.1996