«Accorder une liberté aussi grande que possible aux chercheurs»