Par support > Relations de voyage > L'Europe vivante ou la relation nouvelle historique et politique de tous ses états

 

ca. 1667

Samuel Chappuzeau, L'Europe vivante ou la relation nouvelle historique et politique de tous ses états

Genève : Chez Jean Herman Widerhold, 1667-1669

Les plaisirs du roi

Dans le tableau qui décrit la situation de la France, Chappuzeau consacre un long passage au portrait du Roi. Parmi toutes ses qualités, on retrouve son aptitude à se délasser et à jouir des plaisirs de la cour, devenue un lieu commun à cette date.

Mais enfin, si le roi a ses heures réglées pour ses affaires, il en prend aussi pour se délasser, et il se donne la même quiétude aux plaisirs où le convient et son bel âge et la pompe de sa cour. Il aime la chasse, il aime la comédie ;et comme il fait admirablement bien tout ce qu'il fait, la plus juste entrée de ses ballets magnifiques est toujours la sienne ;et quand il se serait déguisé dix mille fois, il serait reconnaissable entre dix mille autres.

Relation en ligne sur Google Books, édition de 1671, p. 292 


Pour indiquer la provenance des citations : accompagner la référence de l’ouvrage cité de la mention « site Naissance de la critique dramatique »