Par support > Périodiques, gazettes, … > Le Secrétaire du Parnasse

 

1698

François Gacon, Le Secrétaire du Parnasse

Paris, Delaulne, 1698

Critique de L'Europe galante

Le Secrétaire du Parnasse est un périodique littéraire lancé par François Gacon mais que Donneau de Visé a fait interrompre immédiatement, parce que, comme dans un bon western, "Paris est trop petite pour eux deux". Dans cet unique numéro de 1698, on trouve cette "critique" d'opéra :

Après cette contestation, de propos à autre on tomba sur l'opéra de L'Europe galante, qui attirait tout Paris par la singularité de son spectacle. Une personne qui l'avait sur soi en lut le prologue et quelques autres endroits. On n'y trouva rien que de très médiocre et chacun souhaita qu'un autre Quinault et un second Lully puissent reparaître pour célébrer dignement la paix. Il est pourtant vrai que celui qui en a fait la musique donne beaucoup à espérer de sa composition. Mais si le musicien approche tant soit peu de Lully, le poète est encore bien éloigné de Quinaut ;et je désespère que ce Phénix renaisse jamais de ses cendres. Si vous me demandez d'où vient que cet opéra a un si grand cours, je vous répondrai que j'en suis surpris comme vous. Ce qui augmentera votre étonnement, c'est que le redoutable Roland est tombé devant un si lâche rival. Ne peut-on pas dire que c'est Pâris qui tue Achille ?Si vous voulez vous donner la peine de le lire… [s'en suit une analyse]

Périodique disponible en ligne sur Gallica.


Pour indiquer la provenance des citations : accompagner la référence de l’ouvrage cité de la mention « site Naissance de la critique dramatique »