Par support > Correspondances > Lettre à l'abbé de Pure

 

1658

Thomas Corneille, Lettre à l'abbé de Pure

De belles actrices

Dans une lettre à l'abbé de Pure datée du 19 mai, Thomas Corneille évoque l'arrivée imminente à Rouen des comédiennes Catherine de Brie et Marquise du Parc et fait allusion au projet de la troupe de Molière de s'installer à Paris:

Nous attendons ici les deux beautés que vous croyez devoir disputer cet hiver d'éclat avec [celle de Mlle Baron]. Au moins ai-je remarqué en Mlle Béjart grande envie de jouer à Paris, et je ne doute point qu'au sortir d'ici cette troupe n'y aille passer le reste de l'année. Je voudrais qu'elle voulût faire alliance avec le Marais, cela en pourrait changer la destinée. Je ne sais si le temps pourra faire ce miracle...

ms.fr.12763, f°169v°


Pour indiquer la provenance des citations : accompagner la référence de l’ouvrage cité de la mention « site Naissance de la critique dramatique »