Par support > Correspondances > Lettre à l'abbé de Pure

 

1658

Thomas Corneille, Lettre à l'abbé de Pure

Evaluation du jeu des acteurs

Dans une lettre écrite de Rouen le 20 juillet 1658, Thomas Corneille fait l'éloge du jeu de différents acteurs.

J'ai bien de la joie de la résolution où vous êtes de donner votre pièce à MM. du Marais. Pourvu que La Fleur y ait grand emploi, elle ne peut manquer de réussir hautement. On l'admire ici, et on est fort satisfait du reste de la troupe. Je ne laisse pas de douter si ce sera la même chose à Paris, et si les deux nouveaux acteurs y seront traités avec autant d'indulgence qu'ils le sont ici. Vous les examinerez et résoudrez alors plus fortement de toutes choses, car quelque attachement que j'aie pour cette compagnie, j'ai un respect pour vous qui ne me permet pas de vous rien demander contre vos intérêts.

Lettre en ligne sur Google Books, édition de 1843 p. 751


Pour indiquer la provenance des citations : accompagner la référence de l’ouvrage cité de la mention « site Naissance de la critique dramatique »