Par support > Correspondances > Lettre à M. de Belin

 

1636

Jean Chapelain, Lettre à M. de Belin

Réputation des troupes

Cette lettre à Monsieur de Belin écrite le 8 décembre 1636 témoigne de la réputation des différentes troupes de comédiens en activité à Paris à cette date:

À votre retour, si les choses ne changent, vous trouverez les grands comédiens avoir regagné le dessus sur les petits, nonobstant la protection que vous avez donnée à Mr de Mondory auprès des puissances, et le rétablissement de son crédit sera un ouvrage digne de l’affection que vous avez pour lui. Et de peur que vous ne croyiez le mal plus grand qu’il n’est, mes originaux ne m’ont dit autre chose sinon que l’Hôtel de Bourgogne plaisait plus que le tripot du Marais au goût de ceux à qui chacun d’eux essaie le plus à satisfaire. C’est pourquoi vous vous consolerez aisément de ce malheur. Voyez jusqu’où votre bonté me fait abuser de votre patience de l’entretenir de ces chansons.

Lettre en ligne sur Gallica T.I p. 131 


Pour indiquer la provenance des citations : accompagner la référence de l’ouvrage cité de la mention « site Naissance de la critique dramatique »