Par support > Correspondances > Lettre à M. de Balzac

 

1639

Jean Chapelain, Lettre à M. de Balzac

Comparaison de Scipion et du Cid

Chapelain évalue sans détours le Scipion de Desmarets dans cette lettre adressée à Balzac datée du 7 mai 1639 :

Le Scipion de Mr Desmarets a eu le [même]succès à Paris qu’en vos quartiers, c'est-à-dire médiocre et bien au-dessous du Cid. Cependant, comme il faut avouer que le point qui a fait la tendresse lui manque et que partout où ce point joue dans le Cid, l’avantage est tout entier de son côté, il faut aussi tomber d’accord que, dans les autres parties, le Scipion a tous les avantages, soit pour la bienséance, soit pour la beauté des vers et des sentiments. Dans la constitution, Hyanisbé m’y a toujours fort déplu, et je ne puis souffrir qu’une princesse quitte son pays et devienne vagabonde pour exercer une vengeance qu’elle pouvait faire par cent de ses chevaliers ou par une armée allant ruiner le pays de celui qui l’avait offensée.

Lettre en ligne sur Gallica t.I p. 420 


Pour indiquer la provenance des citations : accompagner la référence de l’ouvrage cité de la mention « site Naissance de la critique dramatique »