Par support > Correspondances > Lettre à Pauline de Grignan

 

1694

Roger de Bussy-Rabutin, Lettre à Pauline de Grignan

Une représentation de Cinna

Dans cette lettre datée du "dernier jour de l'an 1694", l'auteur évoque une soirée au théâtre:

J'ai mis dans ma hotte toute la maisonnée d'Armagnac, et que j'étais avec elles en cinquième sur le premier banc de la loge, et pour comble de mon bonheur, que c'était Cinna qu'on joua, dont je fus plus charmé que jamais. Que de détails, et de jolis détails, j'aurais à vous conter ! Mais ce sera pour une autre fois, ma lettre est assez longue.

Sévigné, Correspondance , éd. R. Duchêne, Paris, Gallimard, "Bibliothèque de la Pléiade", 1985, vol. III, p. 1077


Pour indiquer la provenance des citations : accompagner la référence de l’ouvrage cité de la mention « site Naissance de la critique dramatique »