Par support > Correspondances > Correspondance

 

1691

Roger de Bussy-Rabutin ; Abbé de Choisy, Correspondance

Plaisante altercation à l'opéra

L'abbé de Choisy relate à Bussy une amusante altercation advenue à l'opéra, au sujet d'un arrangement privé :

Vous voulez bien, Monsieur, que parmi les grandes nouvelles je vous mande une bagatelle arrivée entre des gens qui sont, je crois, de votre connaissance. Le baron de Beauvais, capitaine du bois de Boulogne et de la plaine de Saint-Denis, et Francine, gouverneur de l’Opéra, étaient convenus que l’un chasserait et que l’autre irait à l’Opéra quand ils voudraient, sans payer. Quelque temps après leur convention, Francine est arrêté dans la plaine de Saint-Denis par un garde qui lui dit que M. le Barbon lui abandonnait telle et telle plaine et se réservait la plaine de Saint-Denis ; sur cela, Francine se retire. Le lendemain, le baron étant à l’Opéra et voulant monter sur le théâtre, il trouve un homme avec une pertuisane qui lui dit que M. Francine lui a bien abandonné la plaine du parterre, mais que pour celle du théâtre, il se l’est réservée. Les amis communs s’en sont mêlés et chacun ira partout où il voudra.

Correspondance disponible sur Google Books.


Pour indiquer la provenance des citations : accompagner la référence de l’ouvrage cité de la mention « site Naissance de la critique dramatique »