Par support > Correspondances > Lettre au cardinal de La Valette

 

1632

Vincent Voiture, Lettre au cardinal de La Valette

Divertissements reportés

Dans une lettre datée d'avril 1632, Voiture évoque, par galanterie, la solitude de la Cour en l'absence du cardinal de La Valette. Il associe alors l'ennui à l'absence de bals et de comédies:

Mais, monseigneur, les personnes qui me pourraient ici donner de la joie remettent toutes les leurs à votre retour, et tous les desseins de bals et de comédies se diffèrent jusques à ce temps-là. Je ne sais pas, monseigneur, si c'est votre absence ou celle de la Cour qui ôte quelque chose de leur gaieté, mais je vous assure que je ne leur vois plus rien à faire de bon cœur que quand elles parlent de vous.

in Nouvelles oeuvres de Monsieur Voiture, Paris, A. Courbé, 1658, p. 6-7 
Lettres , éd. Sophie Rollin, Paris, Champion, 2013, p. 135


Pour indiquer la provenance des citations : accompagner la référence de l’ouvrage cité de la mention « site Naissance de la critique dramatique »