Par support > Correspondances > Lettre à Monsieur de Puylarens

 

1633

Vincent Voiture, Lettre à Monsieur de Puylarens

Des femmes sur le théâtre espagnol

Cette lettre datée du 13 mars 1633 et écrite de Madrid témoigne de la présence de femmes dans les théâtres de Madrid. On peut en outre s'étonner de la dissociation que semble suggérer la fin de l'extrait entre divertissement et théâtre.

J'ai reçu votre lettre que vous m'avez fait l'honneur de m'écrire avec plus de joie que je n'en espérais jamais avoir ici. Et moi à qui il reste tant d'autres choses à désirer, qui suis éloigné de tant de chemin du lieu où je me souhaite, qui me vois ici languissant, et qui n'en puis sortir sans de grandes difficultés, j'ai été en repos quand j'ai vu que vous aviez soin de moi. [...] C'est, je vous assure, monsieur, la seule consolation que j'ai reçue en ce pays auquel le peu de santé que j'ai toujours eu ne m'a pas permis d'être capable d'aucun divertissement, et où je n'ai point vu de femmes que sur le Prade ou sur le théâtre.

in Les Oeuvres de Monsieur Voiture , Paris, A. Courbé, 1650, p. 153 
Lettres , éd. Sophie Rollin, Paris, Champion, 2013, p.148


Pour indiquer la provenance des citations : accompagner la référence de l’ouvrage cité de la mention « site Naissance de la critique dramatique »