Par support > Correspondances > Correspondance de Madame, Duchesse d'Orléans

 

1687

Elisabeth-Charlotte de Bavière – Princesse Palatine, Correspondance de Madame, Duchesse d'Orléans

Rire et comédie italienne

Dans cette lettre écrite de Fontainebleau le 28 octobre 1687, la mention d'une représentation imminente à la comédie italienne permet d'introduire une savoureuse anecdote de cour :

Ce soir nous avons la comédie italienne. Je ne sais si les filles de la Dauphine seront d'humeur à y rire de bon cœur: il y a quelques jours, il leur est arrivé une aventure qui n'est pas gaie du tout pour elles. Leur gouvernante a trouvé chez elles un livre tout rempli d'ignominies, au point qu'il n'y a pas un seul chapitre qui ne parle des postures les plus horribles qu'on puisse imaginer.

in Correspondance de Madame, Duchesse d'Orléans , Paris, A. Quantin, vol. I,1880 
En ligne sur Gallica p. 68


Pour indiquer la provenance des citations : accompagner la référence de l’ouvrage cité de la mention « site Naissance de la critique dramatique »