Par support > Correspondances > Correspondance de Madame, Duchesse d'Orléans

 

1706

Elisabeth-Charlotte de Bavière – Princesse Palatine, Correspondance de Madame, Duchesse d'Orléans

Point de comédies pendant le Carême

Dans cette lettre du 31 mars 1706 destinée à la Raugrave Amélie-Elisabeth, on sent comme l'épistolière, férue de spectacles, regrette leur absence pendant le Carême:

Pour ce qui est des comédies, on en joue à la cour et à Paris jusqu’à la semaine qui précède la semaine sainte ; c’est ainsi qu’il y a huit jours toutes les comédies et tous les spectacles ont cessé à Paris, où l’on recommencera le lundi de la Quasimodo. Mais à la cour, le spectacle ne reprendra qu’en automne, à Fontainebleau…

in Correspondance de Madame, Duchesse d'Orléans , Paris, A. Quantin, vol.I,1880 
En ligne sur Gallica p. 346


Pour indiquer la provenance des citations : accompagner la référence de l’ouvrage cité de la mention « site Naissance de la critique dramatique »