Par support > Correspondances > Lett. orig. Nunzio alla Segreteria 1654

 

1654

Nicolò Guido del Bagni, Lett. orig. Nunzio alla Segreteria 1654

Manoscritto Segreteria di Stato Francia 108

Sacre de Louis XIV vu par le légat du Vatican

Dans une lettre datée du lendemain du sacre de Louis XIV à Reims, le légat apostolique, qui se trouve encore sur place, donne quelques détails sur la cérémonie et sur ce qui attend le roi dans les jours suivants. Il annonce, par ailleurs, qu’une relation officielle ne devrait pas tarder.

Fu fatta la coronazione del Re la Domenica li 7 del corrente con le solite cerimonie, quali dovranno essere stampate, ma che ancora non si vedono. Continuerà Sua Maestà li seguenti giorni la cavalcata, che è solita a farsi dal suo Palazzo sino alla chiesa di San Remigio, e gli si darà l’habito del spirito Santo dalli cavallieri anziani di quest’ordine, e lo darà solo al Signor Duca di Angiù suo fratello, riservando di dare detti habiti a molti, che lo pretendono in Parigi il prossimo mese di gennaio. E farà ancora il re la cerimonia di toccare gli ammalati dal mal che delle scrofole prima di partir di quà, che sarà per andare a Challon in Campagna per quanto si dice per assistere da vicino alla sua Amata […] A questa cerimonia non è intervenuto alcun altro principe del Sangue, che il signor Duca di Angiù, e il Cardinal Grimaldi ha fatto la funzione di Grande Elememosinaro […] Da Reims li 8 giugno 1654.


Le couronnement du Roi eut lieu le dimanche 7 du mois courant avec les cérémonies habituelles, dont la description devra être imprimée, mais qui ne circule pas encore. Sa Majesté continuera sa chevauchée dans les jours qui viennent, celle qu’il a l’habitude de faire de son Palais jusqu’à l’église de Saint-Remi. Il recevra l’habit de l’Esprit Saint par les anciens chevaliers de cet ordre, et lui le donnera uniquement à son frère, le Duc d’Anjou, en se réservant la possibilité de donner ces habits à de nombreux prétendants à Paris le prochain mois de janvier. Avant de partir, le Roi fera également la cérémonie de toucher les malades d’écrouelles ; il se rendra ensuite à Châlons-en-Champagne à ce qu’il paraît afin d’être au plus près de son aimée […]. A cette cérémonie n’a participé aucun autre prince de sang à part le duc d’Anjou. Et le Cardinal Grimaldi a joué le rôle de Grand Elémosinaire […] De Reims le 8 juin 1654.

       

Lettre disponible à Rome auprès de l’Archivio segreto Vaticano, f.205 r.

Traduction de l’italien proposée par Tristan Alonge.


Pour indiquer la provenance des citations : accompagner la référence de l’ouvrage cité de la mention « site Naissance de la critique dramatique »