Par support > Relations de voyage > Mémoire du traitement fait par la maison du roi à Monsieur le Cardinal Chigi légat a latere en France

 

1664

Paul Fréart de Chantelou, Mémoire du traitement fait par la maison du roi à Monsieur le Cardinal Chigi légat a latere en France

Manuscrit Français 6143 [BNF]

Des places pour la délégation italienne à la comédie

Dans sa relation de la légation Chigi, Chantelou indique que les italiens se rendent à la comédie également le 28 juillet 1664 au soir. Il ne précise pas le titre de la pièce représentée.

Le sieur de Chantelou demanda à S. E. quand elle voulait souper, elle lui dit qu’elle ne mangerait pas. Il la pria de dire si elle ne voulait point quelque chose, elle dit qu’elle ne voulait rien du tout. L’on vint dire à même temps aux seigneurs italiens qu’il y avait dix huit ou vingt places pour eux à la comédie ; de sorte que les tables ne se tinrent qu’après qu’elle fut finie. Cependant M. Bonacorsi dit au sieur de Chantelou que S.E. le priait qu’il n’y eût que sa table qui se tînt dans son appartement. Après la comédie tous les prélats et seigneurs mangèrent ensemble à l’hostil d’Albret.

       

Manuscrit disponible à la BNF, f. 23 v.


éd. Daniela Del Pesco, Mélanges de l’École française de Rome - Italie et Méditerranée modernes et contemporaines, 123-2 (2011) (texte en ligne)


Pour indiquer la provenance des citations : accompagner la référence de l’ouvrage cité de la mention « site Naissance de la critique dramatique »