Par support > Correspondances > Lettres de la Princesse Palatine

 

1705

Elisabeth-Charlotte de Bavière – Princesse Palatine, Lettres de la Princesse Palatine

L'enseignement moral et divertissant des comédies

Les lettres de la Princesse Palatine décrivent avec une grande vivacité de ton les événements de la cour de Louis XIV. En spectatrice avisée, elle évalue la vie théâtrale de son temps dans cette lettre du 9 décembre 1705.

La Mort de Pompée est une belle pièce et Le Baron de la Crasse est fort amusant. Le lever du roi y est dépeint d’après nature [...] Si l’on gouvernait les passions comme dans les comédies sérieuses de Corneille, elles seraient plutôt louables que damnables. A l’église, on vous enseigne d’une façon désagréable comment la vertu est récompensée et le vice puni, mais, dans les comédies, on vous le montre d’une manière divertissante. Entendre une heure durant un gaillard, qu’il n’est pas permis de contredire, crier dans sa chaire, cela peut-être utile, mais cela manque d’agrément…

éd. Olivier Amiel, Mercure de France, « Le Temps retrouvé », 1999, p. 364


Pour indiquer la provenance des citations : accompagner la référence de l’ouvrage cité de la mention « site Naissance de la critique dramatique »