Par support > Relations de voyage > Mémoires de ce que nous avons vu et appris de plus remarquable pendant notre voyage commencé le 9e de décembre de l'an 1656

 

1656

Philippe de Villers, Mémoires de ce que nous avons vu et appris de plus remarquable pendant notre voyage commencé le 9e de décembre de l'an 1656

Journal du voyage de deux jeunes hollandais à Paris en 1656-1658, éd. AP Faugère, Paris, Champion, 1899

Représentation des Charmes de Médée

Deux frères hollandais racontent le voyage d'un an qu'ils firent à Paris en 1656-1657. Le 5 juin 1657, ils assistent à une représentation de Médée et critiquent son manque de nouveauté et de comique.

Le 5e, nous fûmes à la comédie des Charmes de Médée . C’est une pièce qui est fort vieille, et qui n’est pas si divertissante que les nouvelles ; aussi le sujet en est grave et sérieux, et il n’y a point de ces personnages gais et bouffons, qu’on entremêle à présent en toutes les pièces, à l’imitation des Italiens et des Espagnols.

éd. AP Faugère, Paris, Champion, 1899, p. 196 
Édition en ligne sur Gallica p. 196


Pour indiquer la provenance des citations : accompagner la référence de l’ouvrage cité de la mention « site Naissance de la critique dramatique »