Par support > Correspondances > Lettres de Madame de Maintenon

 

1689

Mme de Maintenon, Lettres de Madame de Maintenon

Remontrances à la chanteuse d'Esther

Le talent d'une élève de Saint-Cyr, dénommée Mlle de Glapion, s'est manifesté lors de l'interprétation des chants d'Esther de Racine.

On prétend que vous ne voulez point chanter les chants d'église et que vous désespérez M. Nivers. Il n'est pas possible qu'avec la piété que vous paraissez goûter, vous ne soyez ravie de chanter les louanges de Dieu et de lui rapporter, par là, un talent qu'il vous a donné, et que je prie, de tout mon coeur, que vous n'employiez jamais en rien qui ne soit pour sa gloire. Vous chantez si bien les chants d'Esther, pourquoi ne voulez-vous pas chanter les psaumes ? Serait-ce le théâtre que vous aimeriez, et n'êtes-vous pas trop heureuse de faire le métier des anges ?

Lettres de Madame de Maintenon, éd. Hans Bots et Eugénie Bots-Estourgie, Champion, Paris, 2009, Tome 1, p. 863


Pour indiquer la provenance des citations : accompagner la référence de l’ouvrage cité de la mention « site Naissance de la critique dramatique »