Par support > Anecdotes, ana, historiettes, … > Mélanges d'histoire et de littérature, vol. II

 

1700

Bonaventure d' Argonne, Mélanges d'histoire et de littérature, vol. II

Paris, Besoigne, 1700

Un passage à tabac vu comme un spectacle

Le fait divers suivant est qualifié d'"opéra" :

Je relève souvent les petites choses, parce qu’elles me semblent être d’ordinaire plus utiles au commerce de la vie que les grandes et les prodigieuses. Les laquais de M. de Turenne ayant fait insulte à quelques gentilshommes dans les rues de Paris, ces messieurs un peu chauds et mutins, sans respecter la personne du maître ou sans faire semblant de le voir, donnèrent sur les laquais et les frottèrent breviter et bene. Quand l’action fut finie, M. de Turenne qui avait regardé fort tranquillement ce violent opéra mit la tête à la portière de son carosse et dit aux acteurs : "Messieurs, vous êtes de bons batteurs, quand j’aurai besoin de batteurs, je vous enverrai quérir".

Ana disponible sur Google Books.


Pour indiquer la provenance des citations : accompagner la référence de l’ouvrage cité de la mention « site Naissance de la critique dramatique »