Par support > Correspondances > Correspondance théâtrale entre Louis-François Ladvocat et l'Abbé Dubos

 

1696

Louis-François Ladvocat, Correspondance théâtrale entre Louis-François Ladvocat et l'Abbé Dubos

Mercure musical, vol. 2, 15 janvier 1906

Lettre du 28 janvier 1696

Publiée au début du XXe siècle, cette correspondance présente un caractère exceptionnel de par les détails particuliers qu'elle donne sur différents spectacles. Voici les éléments saillants de la lettre du 15 janvier 1696 :

Quelque envie que vous ayez pour Colasse et moi, M. De Francine, je crois que nous perdrons notre procès. Ce n'est pas qu'il n'y ait un récit de prologue en basse chantée par Mlle Desmatins qu'on écoute avec plaisir aussi bien que le récit des taureaux et quelques endroits d'Ipsipile, mais le reste est, il me semble, sans aucun agrément pour le chant et n'approche pas de la haute opinion qu'il s'était acquise par le bel endroit de Thétis et Pelée et la belle scène des saisons de Thévénard et de Mlle Morau. En attendant votre avis après la lecture de Jason, je suis…

Disponible sur Blue Mountain Project.


Pour indiquer la provenance des citations : accompagner la référence de l’ouvrage cité de la mention « site Naissance de la critique dramatique »