Par support > Oeuvres diverses > La Promenade de Saint-Cloud

 

1669

Gabriel Guéret, La Promenade de Saint-Cloud

in Mémoires historiques, critiques, et littéraires…, vol. II, Paris, Hérissant, 1751

Les divertissements mondains

Conservé sous forme manuscrite jusqu'à ce qu'il soit édité au XVIIIe siècle, ce dialogue satirique commence à la manière des "promenades", présentant les personnages dans un cadre agréable et galant:

Sur la fin de ce printemps, m'étant engagé de faire voir à Cléante et à son ami Oronte, quelques-unes des maisons de campagne qui embellissent les environs de Paris, je les menai à Versailles et à Saint-Germain, d'où nous partîmes pour venir coucher à Saint-Cloud. Ce jour-là, Monsieur y traitait toute la cour, et sa présence semblait animer ces lieux, et leur donner un lustre nouveau. Nous ne pouvions finir plus agréablement notre journée ;car après avoir été témoins de la magnificence du festin, nous eûmes le divertissement d'un ballet superbe, et d'une comédie nouvelle, où ce qu'il y a de plus beau à la cour nous parut dans tout son éclat.

Ouvrage en ligne sur Google Books p.177


Pour indiquer la provenance des citations : accompagner la référence de l’ouvrage cité de la mention « site Naissance de la critique dramatique »