Par support > Correspondances > Lettres nouvelles de Monsieur Boursault

 

1693

Edme Boursault, Lettres nouvelles de Monsieur Boursault

Paris, Gosselin, 1699

Confusion entre un dévot et un acteur

Avec, en toile de fond, Le Tartuffe, Boursault reproduit, dans une lettre qui ressemble à un ana, une épigramme contre un dévot.

A propos d’enterrement, La Gazette vous a dû apprendre, Monseigneur, la mort de Monsieur de … arrivée un des jours de la semaine passée. Mais elle ne vous aura pas appris une épigramme dont elle a été suivie. Comme vous le connaissiez plus particulièrement qu’un autre, personne ne peut mieux dire que vous si l’on a bien rencontré ou non.

Colas, ce dévot personnage,
Est mort depuis cinq ou six jours ;
Raisin [en note : « fameux comique »], dans la fleur de son âge
Vient aussi de finir son cours.
Dans le maudit siècle où nous sommes
Chacun se déguise si bien,
Qu’on ne sait qui de ces deux hommes
Fut le plus grand comédien.

Correspondance disponible sur Gallica.


Pour indiquer la provenance des citations : accompagner la référence de l’ouvrage cité de la mention « site Naissance de la critique dramatique »