Par support > Correspondances > Lettres de Malherbe à Peiresc

 

1609

François de Malherbe, Lettres de Malherbe à Peiresc

La comédie, motif de brouille

Dans cette lettre du 25 mars 1609, Malherbe explique un incident diplomatique par une invitation à la comédie qui n'a pas été honorée.

On ne sait point l’occasion de partement du sieur Don Juan, mais tous croient que c’est du déplaisir qu’il a de voir le sieur Conchini tant favorisé, et qu’il se fâcha que la reine fût allée à son baptême et que, tant que le roi fut à Chantilly, elle n’allât jamais chez lui voir la comédie comme elle lui avait promis.

Lettres disponibles sur Google Books.


Pour indiquer la provenance des citations : accompagner la référence de l’ouvrage cité de la mention « site Naissance de la critique dramatique »