Par support > Périodiques, gazettes, … > La Muse historique

 

1661

Jean Loret, La Muse historique

Paris, Chénault, [1656-1665].

Représentations aux fêtes de Fontainebleau

Lors relate dans sa lettre du 7 mai 1661 une fête de Cour à laquelle participent les comédiens de l'Hôtel de Bourgogne et les Italiens. La caractéristique de ces derniers est de faire rire :

On se réjouit bien et beau,
Maintenant dans Fontainebleau,
À tout chagrin on fait la moue,
On court, on rit, on danse, on joue,
On cause au bord des claires eaux,
On y fait concerts et cadeaux,
L’on s’y promène, l’on y chasse,
Bref, si bien le temps on y passe,
Qu’on dirait qu’il n’est rien de tel :
Les comédiens de l’Hôtel,
Qu’on sait être de rares hommes,
Ayant touché de grosses sommes,
Partent d’ici, l’autre jour,
Pour mieux divertir cette cour,
Attendant qu’en icelle vienne
La neuve troupe italienne,
Dont les facétieux zannis
Causeront des ris infinis.

Transcription de David Chataignier disponible sur le site Molière21.


Pour indiquer la provenance des citations : accompagner la référence de l’ouvrage cité de la mention « site Naissance de la critique dramatique »