Par support > Périodiques, gazettes, … > Lettres en vers

 

1665

La Gravette de Mayolas ; Charles Robinet, Lettres en vers

Paris, Chénault, 1665.

Représentation du Favori de Mlle Desjardins

Molier (l'auteur de ballets), Lully, Vigarini et Mlle Desjardins, avec son Favori, tous ont travaillé aux divertissements de la Cour, ce que relate Mayolas dans sa lettre du 21 juin 1665 :

Après le bal, la comédie
Divertit bien la compagnie,
Ouvrage parfait et chéri,
Intitulé Le Favori,
Composé de la main savante
De cette personne charmante, [Mademoiselle Desjardins.]
Qui dans un beau corps féminin
Enferme un esprit masculin.
La pièce était entrecoupée
De mainte joviale entrée
De ballet, d’un habile auteur [Le Sr Molier]
Qui représente et qui compose
Egalement bien vers et prose.
Pendant ces divertissements,
Si doux, si gais et si galants,
On ouït de l’aimable Hilaire
La voix mélancolique et claire,
Qui flattait l’oreille et le cœur
Du plus délicat auditeur ;
Les instruments et la musique,
Dont le maître scientifique [Le Sr Lully]
Compose des airs ravissants,
Répondait à ses doux accents,
De Vigarani les machines
Paraissaient des pièces divines,
Et cet excellent ingénieur
Eut de la gloire et du bonheur
D’avoir suivi, par son adresse,
Avec tant de délicatesse,
Les ordres et le beau dessein
De notre puissant souverain.


Robinet rend lui aussi compte de ces fêtes de Cour dans sa lettre du même jour :

Dessus la scène du milieu,
La troupe plaisante et comique
Qu’on peut nommer moliérique,
Dont le théâtre est si chéri,
Représenta Le Favori,
Pièce divertissante et belle
D’une fameuse demoiselle
Que l’on met au rang des neufs soeurs, [Mademoiselle Desjardins.]
Pour ses poétiques douceurs.
Plusieurs ravissantes entrées
Dans la pièce étaient insérées,
Avecque d’excellents concerts
Composés d'instruments et d’airs ;
Si bien que le tout pris ensemble
Fit un bel effet, ce me semble,
Et causa beaucoup d’enjouement ;
Il n’en faut douter nullement.

Transcription de David Chataignier disponible sur le site Molière21.


Pour indiquer la provenance des citations : accompagner la référence de l’ouvrage cité de la mention « site Naissance de la critique dramatique »