Par support > Périodiques, gazettes, … > Lettres en vers

 

1665

La Gravette de Mayolas ; Charles Robinet, Lettres en vers

Paris, Muguet, 1665 et Paris, Chénault, 1665.

Succès de L'Amour médecin

Dans leur lettre du 20 septembre 1665, Robinet et Mayolas relatent tous les deux le succès de la nouvelle pièce de Molière :

[Mayolas] Après ce divertissement,
Qu’ils goûtèrent heureusement,
Une comédie agréable,
Aussi galante qu’admirable,
Par des actes plaisants et beaux,
Leur donna des plaisirs nouveaux.
Un ballet de plusieurs entrées,
En bien peu de temps préparées,
Accrut la jovialité
De l’ouvrage peu médité
De Molière, qui d’ordinaire
A le bonheur et l’art de plaire ;
Et, pendant quatre jours entiers,
Les festins furent singuliers
Par l’ordre de notre grand Sire ;
En disant cela c’est tout dire.


[Robinet]

Achevons. Pour la fête entière,
L’admirable et plaisant Molière,
Le Mome des terrestres dieux,
Comme l’autre est Molière aux cieux,
Illec, avec sa compagnie,
Fit admirer son gai génie.
Son jeu fut mêlé d’un ballet,
Qui fut trouvé drôle et follet,
Et des voix pleines de merveilles [Mademoiselle Hilaire.]
Ravirent toutes les oreilles.

Transcription de David Chataignier disponible sur le site Molière21.


Pour indiquer la provenance des citations : accompagner la référence de l’ouvrage cité de la mention « site Naissance de la critique dramatique »