Par support > Périodiques, gazettes, … > Lettres en vers

 

1669

Charles Robinet, Lettres en vers

Paris, Chénault, 1669.

Représentation de La Femme guerrière chez les Italiens

Dans sa lettre du 1er juin 1669, Robinet mentionne la nouvelle production des Italiens, intitulée La Femme guerrière

En cette ville de Lutèce,
Toujours par quelque gaie pièce
Les comiques ausoniens,
Alias les Italiens,
Nous divertissent à merveille,
Id est, de façon non pareille,
Et leur Cintio, grand auteur
Aussi bien comme grand acteur,
Leur en fournit chaque semaine
Une neuve sans nulle peine,
De qui les incidents joyeux
Font sans doute rire des mieux,
Témoin est sa pièce dernière,
Qu’on nomme La Femme guerrière.

Transcription de David Chataignier disponible sur le site Molière21.


Pour indiquer la provenance des citations : accompagner la référence de l’ouvrage cité de la mention « site Naissance de la critique dramatique »