Par support > Périodiques, gazettes, … > Lettres en vers

 

1669

Charles Robinet, Lettres en vers

Paris, Chénault, 1669.

Echec de La Mort d'Hannibal

Dans sa lettre du 30 novembre 1669, Robinet relate le four de La Mort d'Hannibal de Thomas Corneille :

Aimant la comédie assez,
Je vis aussi ces jours passés,
Dans le propre Hôtel de Bourgogne,
Où l’on ne voit plus de gigogne,
La mort de ce grand Hannibal
Qui fit aux Romains tant de mal.
L’auteur s’est surpassé lui-même
Dans ce rare et charmant poème ;
Les beaux vers, les beaux sentiments,
Les intrigues, les dénouements
Et tout ce qui surprend et pique
Dedans le complet dramatique,
La netteté, la diction
S’y rencontre en perfection.
Quant aux acteurs, on sait de reste
Qu’outre leur équipage leste,
Ils font des miracles toujours.
Mais, pour un malheur, de nos jours,
Où le hasard et le caprice
Se mêlent de rendre justice,
Où de certains approbateurs,
Qui ne sont pas censés docteurs,
Règlent le destin des ouvrages
Et sont les maîtres des suffrages,
Ce poème, qui m’a ravi,
N’a pas été fort bien suivi.

Transcription de David Chataignier disponible sur le site Molière21.


Pour indiquer la provenance des citations : accompagner la référence de l’ouvrage cité de la mention « site Naissance de la critique dramatique »