Par support > Périodiques, gazettes, … > Le Mercure galant

 

1679

Jean Donneau de Visé, Le Mercure galant

Paris, Au Palais, 1679

Nouvelle pièces des Italiens et talent d'Arlequin

En juin, le Mercure galant fait un bref compte-rendu de la nouvelle pièce des Italiens, Le Médecin du temps.

Les médecins n’ont jamais cessé d’être à la mode. Il y en a cependant que quelques secrets particuliers font chercher préférablement à tous les autres. Celui que les Italiens ont fait paraître depuis quelques jours sur leur théâtre et qu’ils nomment Le Médecin du temps est du nombre. Cette nouveauté leur attire tout Paris. Arlequin y charme à son ordinaire. Rien n’est plus plaisant que de le voir dogue d’Angleterre. C'est un vrai Protée. Il fait tout ce qu’il veut de son corps et quelque figure qu’il prenne, il est toujours également agréable.

Texte disponible sur la plateforme OBVIL.


Pour indiquer la provenance des citations : accompagner la référence de l’ouvrage cité de la mention « site Naissance de la critique dramatique »