Par support > Périodiques, gazettes, … > La Muse historique

 

1653

Jean Loret, La Muse historique

Paris, Chénault, [1656-1665].

Représentation privée du Cid

Dans sa lettre 11 janvier 1653, Loret relate les différents divertissements donné par Monsieur de Montauban et notamment, une représentation du Cid de Corneille :

Lundi, monsieur de Montauban,
Paré de maint riches rubans
Ayant le coeur en allégresse
Donna le bal à sa maîtresse
[…] Bref j’ai su d’un ami fidèle
Que l’assemblée était fort belle,
Et même, l’on m’a fait récit
Qu’on y représenta Le Cid,
Puis, pour parachever l’ouvrage,
C’est à dire leur mariage,
Je tiens ceci de bonne main,
Qu’ils doivent s’épouser demain.

Edition de 1857 disponible sur Gallica.


Pour indiquer la provenance des citations : accompagner la référence de l’ouvrage cité de la mention « site Naissance de la critique dramatique »