Par support > Périodiques, gazettes, … > La Muse historique

 

1656

Jean Loret, La Muse historique

Paris, Chénault, [1656-1665].

Fêtes pour Christine de Suède

Dans sa lettre du 9 septembre 1656, Loret relate des fêtes données en l'honneur de Christine de Suède :

On remarqua ce que je dis
En ce beau petit paradis,
Le soir même, où mainte machine
Fit voir à l’aimable Christine,
Dans un ballet précipité,
Presque en moins de rien inventé,
Des merveilles si surprenantes,
Etonnantes, divertissantes,
Qu’il est certain que l’on cria
Trente fois mirabilia.
[…] Puis après quelque mélodie,
On lui donna la comédie,
Où chaque acteur qui récite,
Des mieux, ce dit-on, s’acquitta.

Edition de 1857 disponible sur Gallica.


Pour indiquer la provenance des citations : accompagner la référence de l’ouvrage cité de la mention « site Naissance de la critique dramatique »