Par support > Périodiques, gazettes, … > Nouvelles de la République des lettres

 

1700

Jacques Bernard, Nouvelles de la République des lettres

Amsterdam, Desbordes, 1700

Métaphore théâtrale

Recensant l'Histoire de Louis XIII de Michel Le Vassor, les Nouvelles de la République des lettres filent la métaphore théâtrale et la relient à la problématique de la vérité et du vraisemblable :

On n’accusera pas M. Le Vassor d’avoir donné dans le défaut de la flatterie. […] Il craint plutôt qu’on ne l’accuse de donner un mauvais tour à toutes les actions de ceux dont il parle et de ne trouver presque nulle part ni vertu ni probité. Pour prévenir cette accusation, il nous avertit qu’outre que le nombre des gens de bien a toujours été fort petit, quand on est obligé de faire paraître sur la scène des ambitieux qui sacrifient tout à leur élévation et à leur puissance, des courtisans lâches et flatteurs qui ne font aucun scrupule de trahir leur religion et leur patrie, on ne peut donner à ces acteurs le rôle d’un honnête homme. Tout ce qu’on peut exiger d’un historien, c’est que, les hommes étant rarement tout à fait corrompus et méchants, il ne dissimule pas ce qu’un scélérat peut avoir de bon et de louable.

Périodique disponible sur Google Books, p. 307.


Pour indiquer la provenance des citations : accompagner la référence de l’ouvrage cité de la mention « site Naissance de la critique dramatique »