Par support > Périodiques, gazettes, … > Nouvelles de la République des lettres

 

1700

Jacques Bernard, Nouvelles de la République des lettres

Amsterdam, Desbordes, 1700

Les petits-maîtres au théâtre

Les Nouvelles de la République des lettres de février 1700 rendent compte du Théophraste moderne et notamment du chapitre des Petits-Maîtres :

J’ai dit qu’on trouvait dans ce Théophraste moderne des caractères que M. de la Bruyère n’a point traités. Le chapitre des petit-maîtres est de ce nombre. Il nous apprend qu’on a donné ce nom aux jeunes gens de la cour qui affectaient une domination souveraine et qui, parmi leurs égaux, voulaient trancher du petit roi. Ils réglaient les modes, décidaient des ouvrages, mettaient à prix les bonnes fortunes ; jamais ils ne s’habillaient, ni ne marchaient comme les autres. Les premiers sur le théâtre, ils s’y établissaient un tribunal où les pièces étaient jugées au dernier ressort passables ou mauvaises, ils n’en trouvaient point de bonnes. Les excellents auteurs qui vécurent de leur temps ne purent obtenir leur approbation.

Périodique disponible sur Google Books, p. 205.


Pour indiquer la provenance des citations : accompagner la référence de l’ouvrage cité de la mention « site Naissance de la critique dramatique »