Par support > Correspondances > Lettre à Madame de Grignan

 

1676

Madame de Sévigné, Lettre à Madame de Grignan

Pratique des applications

Dans une lettre datée du 6 mai 1676 Madame de Sévigné explicite le principe d'une application faite par Caumartin.

On est ici fort occupé de la Brinvilliers. Caumartin a dit une grande folie sur ce bâton dont elle avait voulu se tuer sans le pouvoir : « c’est, dit-il, comme Mithridate ». Vous savez de quelle sorte il s’était accoutumé au poison ; il n’est pas besoin de vous conduire plus loin dans cette application.

Sévigné, Correspondance , éd. R. Duchêne, Paris, Gallimard, "Bibliothèque de la Pléiade", 1986, vol. II, p. 285


Pour indiquer la provenance des citations : accompagner la référence de l’ouvrage cité de la mention « site Naissance de la critique dramatique »