Par support > Correspondances > Lettre à Madame de Grignan

 

1677

Madame de Sévigné, Lettre à Madame de Grignan

Les talents de comédien du baron

Dans une lettre du 7 juillet 1677 Madame de Sévigné évoque les talents de comédien du "baron". Discours indirect sur le fait théâtral, cet extrait nous donne des indications sur la perception du jeu des comédiens contemporains et sur la vraisemblance théâtrale, pastiche ici d'après le célèbre vers de Boileau.

Le baron a tout raccommodé par son adresse : il en sait autant que les maîtres et plus ; car pour imiter l’indifférence, personne dans le monde ne le peut surpasser ; elle est jouée si fort au naturel, et le vrai imite si bien le vraisemblable ; qu’il n’y a point de jalousie ni de soupçon qui puisse tenir contre une si bonne conduite.

Sévigné, Correspondance , éd. R. Duchêne, Paris, Gallimard, "Bibliothèque de la Pléiade", 1986, vol. II, p. 483


Pour indiquer la provenance des citations : accompagner la référence de l’ouvrage cité de la mention « site Naissance de la critique dramatique »