Par support > Correspondances > Lettre à Madame de Grignan

 

1680

Charles Sévigné, Lettre à Madame de Grignan

Application de Tartuffe

Ce vers de Tartuffe, très apprécié au moment de la création de la pièce, est encore présent dans la mémoire de Madame de Sévigné le 26 janvier 1680:

Pour votre paroisse, je crois que je pourrai mettre de l'eau dans mon vin, et dire, comme Tartuffe, C'est un excès de zèle.

Sévigné, Correspondance , éd. R. Duchêne, Paris, Gallimard, "Bibliothèque de la Pléiade", vol. II, p. 233


Pour indiquer la provenance des citations : accompagner la référence de l’ouvrage cité de la mention « site Naissance de la critique dramatique »