Par support > Correspondances > Lettre à Madame de Grignan

 

1672

Madame de Sévigné, Lettre à Madame de Grignan

Critique de la Hollande Malade de Poisson

Dans une lettre à sa fille datée du 27 juin 1672, Madame de Sévigné témoigne en ces termes de la représentation ou de la lecture de la petite comédie allégorique de Poisson intitulée La Hollande malade:

On a fait une assez plaisante folie de la Hollande : c’est une comtesse âgée d’environ cent ans ; elle est bien malade ; elle a autour d’elle quatre médecins : ce sont les rois d’Angleterre, d’Espagne, de France et de Suède. Le roi d’Angleterre lui dit : Montrez la lange ; ah ! la mauvaise langue ! Le roi de France tient le pouls et dit : il faut une grande saignée. Je ne sais ce que disent les deux autres ; car je suis abimée dans la mort ; mais enfin cela est juste et assez plaisant.

Sévigné, Correspondance , éd. R. Duchêne, Paris, Gallimard, "Bibliothèque de la Pléiade", 1985, vol. I, p. 543


Pour indiquer la provenance des citations : accompagner la référence de l’ouvrage cité de la mention « site Naissance de la critique dramatique »