Par support > Périodiques, gazettes, … > Lettres en vers

 

1671

Charles Robinet, Lettres en vers

Paris, Chenault, 1671

Nouvelle pièce chez les Italiens

Robinet termine sa lettre du 14 novembre 1671 toute entière dévolue au théâtre par une apostille pour les Italiens :

Laissant là toutes les nouvelles
Qui sont encore à peu près telles
Que je les dis dernièrement
Les choses n’ayant nullement
En aucun lieu, changé de face,
J’emploie ce reste de place
En faveur des Italiens
De ces facétieux chrétiens
Qui, mieux que monsieur Hippocrate,
Savent guérir le mal de rate.
Comme ils s’appliquent avec soin
Aux plaisirs qui nous font besoin
Ils nous régalent d’une pièce
(Je vous l’apprends avec liesse)
Où la musique et le ballet
Par gens triés sur le volet,
Vous satisferont à merveille
Et par les yeux et par l’oreille
Accourez, donc, nombreusement,
A ce beau divertissement.

Charles Robinet, Lettres en vers à Monsieur, Paris, Chenault, 1671. [Mazarine, 296-A5-RES]


Pour indiquer la provenance des citations : accompagner la référence de l’ouvrage cité de la mention « site Naissance de la critique dramatique »