Par support > Périodiques, gazettes, … > Lettres en vers

 

1673

Charles Robinet, Lettres en vers

Paris, Chenault, 1673

Parution de L'Heure du berger

Le 25 février 1673, Robinet annonce la parution de L'Heure du berger de Champmeslé en rappelant son succès à l'Hôtel de Bourgogne :

A propos dudit Champmeslé
Qu’on peut dire marchand mêlé
Étant, (lecteur, que vous en semble ?)
Auteur et acteur tout ensemble,
M’a fait naguère obligeamment
Dont je lui rends grâce humblement
Trouver l’heure la plus aimable
Voire, aux amants, plus désirable,
A savoir, L’Heure du Berger.
Ô, jugez s’il sait obliger ?
Or c’est que dans mon domicile,
Retournant hier de la ville
Comme il se faisait déjà tard,
On m’y vint rendre de sa part
Sa pastorale si fleurie,
Si pleine de galanterie,
Que, naguère à l’Hôtel, on vit,
Dessous le titre dessus dit.
Comme elle parut sur la scène
L’ouvrage d’une bonne veine
Que beaucoup de bien l’on en dit
Et qu’en un mot, on l’applaudit,
Elle est aussi belle imprimée
Et est tout de même estimée.
Et vous l’apprendrez chez Loyson
Sans aller loin sur l’horizon
Car c’est dans la salle Dauphine [au Palais]
De Saint-Barthélémy voisine.

Charles Robinet, Lettres en vers à Monsieur, Paris, Chenault, 1673. [Mazarine, 296-A6-RES]


Pour indiquer la provenance des citations : accompagner la référence de l’ouvrage cité de la mention « site Naissance de la critique dramatique »