Par support > Périodiques, gazettes, … > Lettres en vers

 

1671

Charles Robinet, Lettres en vers

Paris, Chenault, 1671

Succès de Crispin Médecin

Dans sa lettre du 10 janvier 1671, Robinet relève le succès du Crispin Médecin de Hauteroche :

Un médecin des plus joyeux,
Voire, des plus facétieux,
Lequel, au chagrin, du grès casse,
Sans séné, rhubarbe, ni casse,
Depuis peu, paraît à Paris :
Et son nom vaut bien d’être appris,
Afin qu’à lui chacun s’adresse,
Pour, par lui, perdre sa tristesse.
Il parle, certes, bon français,
Et vous l’aimerez, que je crois, [C’est une Comédie du Sieur de Hauteroche, intitulée
Voyez, donc, ici, dans la marge, [Crispin Médecin, qui se vend chez Claude Barbin,
Son nom et sa demeure au large, [sur le second Perron de la Sainte Chapelle.]

Transcription de David Chataigner disponible sur Molière21.


Pour indiquer la provenance des citations : accompagner la référence de l’ouvrage cité de la mention « site Naissance de la critique dramatique »