Par support > Correspondances > Lettres

 

1642

Jean-Louis Guez de Balzac, Lettres

Paris, Billaine, 1665

Succès d'une tragédie de collège

Le 20 octobre 1642, Balzac informe le Père Pitard qu'une tragédie donnée dans son collège connaît un franc succès dans la province :

Je vous dirai seulement pour nouvelles de Parnasse, car ma gazette n’en connaît point d’autres, que la tragédie de Maurice a mérité l’estime et les applaudissements de tous les doctes de cette province. Il n’y en a pas un qui ne die que ce serait dommage qu’une si belle composition fut morte dans la basse-cour de votre collège. L’auteur est persécuté d’une infinité de gens qui en veulent des copies et par malheur vous ne lui avez point donné de secrétaire pour copier les originaux. Si bien qu’on vous en demande d’une commune voix la publication.

Correspondance disponible sur Gallica.


Pour indiquer la provenance des citations : accompagner la référence de l’ouvrage cité de la mention « site Naissance de la critique dramatique »