Par support > Périodiques, gazettes, … > Lettres en vers

 

1672

Charles Robinet, Lettres en vers

Paris, Chenault, 1672

Couverture de la comédie du Collier

Robinet annonce la création par les comédiens italiens du Collier dans sa lettre du 30 juillet 1672. Le 13 août 1672, il en fait une seconde annonce :

Les Comédiens Italiques
Qui ne sont point mélancoliques
S'appliquant à nous divertir
Dont je les aime sans mentir
Nous offrent le nouveau régale
D'une aventure joviale
Ayant pour titre Le Collier.
Ce Sujet est tout singulier,
Et du bout à l'autre comique
De plus une bonne musique
Et de très beaux pas de ballet
De cet événement follet
Font l'agréable petite oie
Si bien qu'on a la pleine joie.


[13 août 1672] Les Italiens d'Italie
Grands chasseurs de Mélancolie
Continuent de jouer [sic]
Leur aventure du Collier
Sujet mêlé de mainte entrée
Qui beaucoup (je vous jure) agrée
Voire même aussi de concerts
Et par-ci par-là de beaux airs
Dont les paroles sont françaises
Qui font les oreilles bien aises
Le tout venant d'un bel esprit [M. Girardin]
Qui délicatement écrit
Et d'une manière facile,
Selon notre moderne style.

Transcription de David Chataignier disponible sur le site Molière21.


Pour indiquer la provenance des citations : accompagner la référence de l’ouvrage cité de la mention « site Naissance de la critique dramatique »