Par support > Correspondances > Lettre à Madame de Grignan

 

1671

Madame de Sévigné, Lettre à Madame de Grignan

Les vers transportants de Corneille

Cette lettre de 1671 montre la façon dont se construit l'évaluation littéraire : envoi de livres, lecture seule ou en public, jugement rendu par lettre, constitution de réputation (les vers de Corneille transportent ;les jolies fables de La Fontaine).

Vous trouvez donc que vos comédiens ont bien de l'esprit de dire des vers de Corneille ? En vérité, il y en a de bien transportants. J'en ai apporté ici un tome qui m'amusa fort hier au soir. Mais n'avez vous point trouvé jolies les cinq ou six fables de La Fontaine, qui sont dans un des tomes que je vous ai envoyés ? Nous en étions l'autre jour ravis chez M. de La Rochefoucauld.

Sévigné, Correspondance , éd. R. Duchêne, Paris, Gallimard, "Bibliothèque de la Pléiade", 1985, vol. I, p. 141


Pour indiquer la provenance des citations : accompagner la référence de l’ouvrage cité de la mention « site Naissance de la critique dramatique »